ENREGISTREMENT / MIXAGE

L’enregistrement (ou la prise de son) est primordiale pour l’ensemble du projet, elle est à l’origine de la qualité finale. Une mauvaise prise de son ne pourra jamais donner un bon résultat. Une bonne prise de son se fait avec un micro de très bonne qualité et un pré-ampli équivalent. L’ensemble de cette prise de son est capturé par un convertisseur. La qualité de cette acquisition par le convertisseur est déterminante pour le reste des étapes.

Le mixage est un subtil dosage des instruments et voix qui composent un morceau musical. Pour que tous ces ingrédients soient audibles au final dans l’écoute stéréophonique, chaque instrument ou voix a une place ou un niveau déterminé dans l’ensemble du spectre musical. Un instrument mixé trop fort ou trop bas au cours d’un mixage ne pourra jamais être retiré ou augmenté au moment du mastering. C’est l’étape dans laquelle on attribut une réverbération ou un delay à une

Demie-journée

La journée (dégressif suivant le nombre de journées)

MASTERING

Le mastering est l’étape ultime de la finalisation d’un morceau musical. Elle a pour but d’optimiser l’ensemble et d’harmoniser les instruments et voix entre eux. Elle permet d’homogénéiser l’ensemble du morceau et de lier les harmonies entre elles. Cette étape est aussi le moment pour donner une dynamique générale et une correction grave/médium/aigue à l’ensemble de façon à ce que le titre puisse avoir la même musicalité sur différents type d’écoutes. Elle peut permettre aussi d’ouvrir la stéréo, de donner plus de spatialisation, donne de l’air et de l’espace dans un mixage.

Il existe différents type de mixages et de mastering suivant le mode de diffusion de votre projet : Internet, CD, Vynil, film stéréo ou 3.1 / 5.1, restauration de bande audio etc.

Le mastering numérique : avec des plug-ins : souvent utilisé mais de qualité moindre

Le mastering analogique : à lampes ou à transistors, optimise au maximum (suivant la qualité du matériel), réchauffe les mixes numériques souvent très froids. Ce type de mastering donne une dimension réelle au titre

MASTERING ANALOGIQUE À LAMPES

Par titre

Par titre à partir de 4 titres

MASTERING NUMÉRIQUE

Par titre

Par titre à partir de 4 titres

STEM MASTERING

Les techniques de mastering évoluent ainsi, pour certains styles de musiques, notamment pour les musiques actuelles et électroniques, on peut utiliser des groupes d’instruments, instrument seul, voix, pied de grosse caisse, basse ou autre… séparés pour avoir un résultat adapté au type de musique. C’est ce que l’on appelle le STEM MASTERING.
Ce principe permet d’avoir la possibilité de pouvoir apporter indépendamment au moment du mastering, une correction de paramètres sur une STEM sans être obliger de pénaliser l’ensemble du mix.

Par titre (analogique ou numérique)